Mites alimentaires ou de vêtements

Nom françaisMite
Nom AnglaisAcarien
Nom latinTineola bisselliella
ClasseInsecta
OrdreLepidoptera
FamilleTineidae

Les mites nous rendent la vie dure. Alimentaires ou textiles, elles envahissent nos placards et nos dressings, détruisant nos habits préférés et nos stocks de nourriture. Ce sont des papillons de nuit que l’on qualifie de nuisibles. Comment les reconnaître ? Comment s’en débarrasser ? On vous explique.

Quelles différences entre mite alimentaire et mite de vêtements ?

Les mites alimentaires

Ce sont celles qui s’installent dans votre pot de farine ou dans votre sachet de céréales. On les appelle aussi les pyrales. Leur apparence est semblable à celles des papillons de nuit. Des papillons de petite taille (20 mm environ), de couleurs clairs (blanches, grises, beiges). Elles sont plutôt lentes et volent. Les mites alimentaires se reproduisent beaucoup lors des saisons chaudes. Une femelle peut pondre 200 œufs en une seule fois. Côté alimentation, elles aiment particulièrement la farine et sont aussi friandes de gâteaux secs, de chocolat et de céréales. Le danger, c’est qu’en mangeant nos vivres, elles les contaminent.

Les mites de vêtements

Les mites de vêtements leur ressemblent beaucoup. En revanche, elles ont une couleur plutôt brun-doré et non pas claire. Elles sont un peu plus petites et mesurent entre 7 et 10 mm. C’est celles que l’on retrouve dans son dressing, laissant nos vêtements préférés troués et dégradés. Elles raffolent de la kératine présente dans le pelage des animaux et notamment dans la fourrure, le cuir et la laine.

Comment déceler la présence des mites alimentaires ?

On décèle assez facilement la présence de mites alimentaires. Ce sont en fait les larves, des vers blancs de petite taille que l’on retrouve dans nos produits alimentaires. Vous pouvez aussi repérer les cocons des mites sur votre plafond ou sur les couvercles des conserves ou bocaux que vous achetez. D’aspects collants, ils sont transparents.

Comment savoir si les mites textiles sont dans les parages ?

Si vous repérez des petits trous dans vos vêtements, soyez vigilants. Autre signe : les petits papillons de nuits (les mites adultes) présents chez vous, dans votre chambre ou dans votre dressing (dans une pièce ou des vêtements sont entreposés). Enfin, vous pouvez aussi apercevoir les larves dans vos placards ou tiroirs de commode. Elles ont une couleur claire, blanc cassé tirant sur le jaune.

Comment lutter contre les mites ?

Avant de lutter contre les mites, il vaut mieux éviter l’invasion en faisant de la prévention. Vous pouvez, pour les deux, utiliser des remèdes naturels puisqu’elles n’aiment pas certaines odeurs : menthe, huile essentielle de bois de cèdre, citron, clous de girofle, etc.

Comment prévenir les mites alimentaires ?

Tout d’abord vérifiez tout ce que vous achetez comme produits secs. Il faut inspecter les paquets pour vérifier qu’ils n’ont ni trous ni cocons. Ensuite, transvasez vos aliments dans des bocaux ou contenants hermétiques. Faites attention aux miettes et couvrez le pain.

Comment prévenir les mites textiles ?

Il faut que vos armoires ne contiennent que des habits lavés qui ne sentent pas la transpiration. Changez les vêtements de place régulièrement et aérez vos placards et armoires. Nettoyez de temps en temps les zones où vous entreposez vos vêtements avec l’aspirateur.

Comment venir à bout d’une invasion de mites ?

Si malgré la prévention elles parviennent à vous envahir, pas de panique. Il existe des pièges à phéromones pour éviter la propagation. Toutefois, sachez qu’en ce qui concerne les mites alimentaires, il est conseillé de jeter toute la nourriture contaminée ou potentiellement contaminée afin d’être certains qu’il n’y aura plus d’éclosion.

ECO PEST